Chargement en cours...

Covid-19 : Point de situation sanitaire et intensification des mesures

Publié le 01 sept 2020 - Mis à jour le 22 sept 2020

Le département du Rhône a été placé en zone de circulation active du Covid-19.

Pour faire face à la recrudescence des contaminations au coronavirus, Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a décidé de renforcer et d’adapter les mesures liées à la lutte contre le virus qui entrent en vigueur le 22 septembre 2020.

Port du masque obligatoire

La Ville de Vénissieux entre dans la deuxième catégorie de commune du département et de la métropole qui cumule les 3 indicateurs suivants :

  • une population supérieure à 10 000 habitants
  • un taux d’incidence de plus de 100
  • et un taux de positivité supérieur à 8 %.

Dans ces communes, le port du masque sera obligatoire entre 6h et 2h du matin.

Cela concerne, en plus de Vénissieux, les communes de Bron, Caluire-et-Cuire, Décines-Charpieu, Écully, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin et Villefranche-sur-Saône.

Les contrôles sont donc renforcés sur les lieux de circulation active, à savoir la voie publique, les établissements recevant du public (ERP), notamment les bars, restaurants et centres commerciaux, et les transports en commun.

Ces mesures visent deux objectifs :

  • limiter la propagation du virus pour protéger les plus fragiles et éviter toute tension avec notre système de santé 
  • éviter un reconfinement, et d’éventuelles lourdes conséquences pour les tissus économique, culturel et social.

Le non-respect de ces mesures expose les contrevenants à une amende de 135 euros.

Autres mesures

Rassemblements de personnes

Les événements rassemblant plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans les lieux publics doivent faire l’objet d’une déclaration en préfecture en présentant un protocole sanitaire prévu (télécharger le formulaire Déclaration de rassemblement, réunion ou activité de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ).

Par ailleurs, la jauge d’autorisation des grands rassemblements a été abaissée de 5 000 à 1 000 personnes au maximum.

La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique est également interdite, tout comme les buvettes et autres points de restauration debout dans les enceintes sportives et leurs abords immédiats.

Établissements recevant du public

En lien avec le président de l’Union des métiers de l’industrie hôtelière (UMIH), le préfet a rappelé de manière très ferme aux gestionnaires des établissements les mesures attendues :

  • la distanciation physique et le port du masque obligatoires pour tout déplacement
  • un mètre de distance entre chaque table
  • 10 personnes maximum par table
  • l’interdiction du service au bar (les clients doivent être servis à table)
  • l’interdiction pour les clients de danser ou de consommer debout.

Protection des personnes âgées

À la demande de l’ARS, dans l’ensemble des communes du Rhône et de la Métropole de Lyon, les visites en EHPAD seront limitées à 2 par semaine et par résident.

Des tests de dépistage préventifs seront obligatoires pour tous les nouveaux personnels des établissements d’EHPAD, comme pour les personnels de retour de congés.

Consommation et vente d’alcool

La vente d’alcool et la consommation d’alcool sur la voie publique seront interdits dans l’ensemble du département entre 20h et 06h.

Vie sociale et cultuelle

Il est vivement recommandé à nos concitoyens, afin de se protéger et de protéger leur proche, de limiter les réunions à 10 personnes au maximum dans le cercle familial, amical et associatif.

L’attention des responsables des cultes a par ailleurs été appelée sur la nécessité de veiller au strict respect des gestes barrière dans le cadre des activités cultuelles et culturelles qu’ils organisent.

« Testing » et « tracing »

Trois centres de test COVID supplémentaires ouvriront dans le Métropole de Lyon. Ces centres ont vocation à démultiplier les capacités locales à tester. Les communes sont fortement engagées dans la mise en place de ces dispositifs ponctuels.

Une priorisation d’accueil sera mise en place pour les personnes disposant d’une prescription médicale, les cas symptomatiques, les cas contact à risque, les personnels de santé.

 

L’ensemble de ces mesures ne doit pas faire oublier l’importance du respect de tous les autres gestes barrières au quotidien, notamment le lavage des mains et la distanciation physique dès qu’elle est possible. Il est donc, plus que jamais, nécessaire de limiter les comportements à risque pour ralentir la propagation de l’épidémie, préserver le bien-vivre ensemble et éviter collectivement un reconfinement.

x

 En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer l'ergonomie de certains services et réaliser des statistiques de fréquentation.