Chargement en cours...

Bab L'Bluz

Bab L'Bluz, programmé cette année sur le festival a répondu à quelques-unes de nos questions :

  • Yousra et Brice, vous vous êtes rencontrés à Marrakech et avez eu envie, je cite, "de propulser le Guembri, la guitare des Gnawas, sur la scène des musiques actuelles". Comment justement trouver une place originale dans un genre musical où les artistes sont très nombreux ?

On trouve une place originale dans un genre musical où les artistes sont très nombreux en créant sa propre identité, un concept différent de ce qui existe déjà. Nous concernant, ce qui différencie notre groupe des autres sur la scène des musiques actuelles est le fait d’avoir créé un power quartet où la guitare électrique est remplacée par le Awisha (petit guembri) et la basse par un guembri. Les deux sont électrifiés et sont gérés comme des instruments de “musique actuelle”, effets, amplis etc… Le truc original que nous défendons, c’est que nous sommes un groupe de rock, qui créons des compositions, et avec comme base instrumentales, les Guembris électrifiés.

 
  • Comment travaillez-vous pour vos compositions ? Qui écrit quoi ?

La totalité des compositions a été faite à deux, le plus souvent nous partons d’une idée musicale que soit l’un soit l’autre amène,puis nous enregistrons cette chansons, où on va chercher les meilleurs emboîtements rythmiques et mélodiques possibles, par rapport aux 4 instruments présents dans le groupe. Ensuite nous cherchons, des idées de textes par rapport à ce que nous évoque le sentiment musical du morceau en cours. Une fois cela crée, nous finalisons une version du morceau , et nous répétons à 4 pour mettre en place ce que nous avons élaboré dans notre home studio. C’est le processus habituel, mais des fois nous partons aussi d’un texte ou d’un message qu’on veut véhiculer. Le plus souvent c’est un message de paix et d’amour.

 
  •  Comment avez-vous vécu cette période de confinement ? En avez-vous profité pour créer de nouvelles chansons ?

Nous avons été déçu de ne pouvoir donner nos concerts comme ça aurait du être le cas. Nous espérons que cela puisse permettre au gens de sentir le rôle et le poids de la Culture dans la société. Nous avons pu voir aussi, que quelques mois de pause, permet à la Terre de se régénérer, et qu’il nous faut donc donc revoir notre manière de vivre et de consommer. Oui nous avons créé plusieurs chansons, mais nous faisons cela avec ou sans confinement!

 
  •  Vous devez vous produire cet été aux Fêtes escales mais tout a été annulé. Avez-vous un petit mot à faire passer aux vénissians qui souhaitaient vous découvrir  ?

 On aurait adoré nous produire cet été aux Fêtes escales, et on espère que cela n’est que partie remise ! On vous envoie de la force, de l’amour et de la positivité à toute l’équipe du festival et aux vénissians qui souhaitaient nous découvrir ! Aussi n'hésitez pas à écouter notre album Nayda! qui sort le 24 juillet en physique !

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview de Bab L'Bluz sur Expressions, les nouvelles de Vénissieux .

x

 En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter la navigation, améliorer l'ergonomie de certains services et réaliser des statistiques de fréquentation.